Hôtels, restaurants, musées, parcs de loisirs et d’attractions ont bien du mal à trouver du personnel cet été. Certains professionnels ont revu leurs objectifs à la baisse, par manque de personnel. Quelle en est la cause ? C’est ce que nous essayons de comprendre dans cet article.

Trouver du personnel cet été, un véritable parcours du combattant

Si un jour, on nous aurait prédit cela, on ne l’aurait pas cru. En effet, il y a souvent plus de demandes que d’offres pour les emplois saisonniers. Il semblerait que cet été, la donne soit inversée. Que s’est-il passé ? Est-ce la faute à la Covid, à la crise ? Probablement un peu de tout, mais aussi un changement majeur, l’attirance vers les métiers de la restauration en baisse. Les métiers physiques payés au SMIC, n’attirent plus suffisamment les jeunes, d’autant plus que l’hébergement est de plus en plus rarement possible pour les jobs d’été. Heureusement, certains ont pu trouver du personnel. C’est le cas par exemple dans le tourisme culturel pour la recherche d’une hôtesse d’accueil en musée auprès d’agences spécialisées.

Des offres d’emplois sans diplôme et sans expérience

Face à cette problématique, les professionnels du tourisme doivent baisser leurs exigences du profil recherché. Ils recrutent désormais tout le monde, pas besoin de diplôme, ni d’expérience. Ce n’est pas pour autant qu’il y a foule au portillon, les demandes sont minces et celles qui sont retenues et qui restent après un essai, sont très peu aussi. Le tourisme en été 2022 devrait afficher de bons résultats, mais il est vrai que certains professionnels n’ont pas pu rentabiliser davantage à cause de ce manque de personnel. On a vu des établissements ouvrir seulement le soir, car ils n’avaient pas le personnel nécessaire pour faire midi et soir.

Un propriétaire de camping dans les Vosges a dû également repenser l’ouverture de ses services suite à des problèmes de personnel. Former le personnel, c’est une perte de temps, c’est pour cela que si l’on peut déléguer le recrutement comme on l’a indiqué ci-dessus avec une hôtesse de musée, alors il ne faut pas s’en priver.

 

Vous pouvez également aimer :